SS Delphine : le dernier grand yacht à vapeur

Reconnaissable à son étrave inversée, à la finesse de ses lignes (78,50 m de long pour 10,83 m de large)et équipé de trois chaudières qui font tourner deux moteurs à quadruple expansion de 1500 chevaux, SS Delphine est le dernier yacht à vapeur encore en activité, qui est resté dans sa configuration originale. Il est commandé par le magnat de l’automobile américain Horace E. Dodge et lancé sous le prénom de sa fille en 1921 à River Rouge, près de Detroit (Michigan). En 1926, il prend feu et coule à New York, mais est entièrement restauré. Il emmène le milliardaire et sa famille sur les Grands Lacs, le long de la côte Est, aux Caraïbes, à Hawaï et dans les îles du Pacifique. Mais quand survient la Seconde Guerre mondiale, le bateau est réquisitionné en 1942 par l’US Navy. Armé de canons et rebaptisé USS Dauntless, il devient le navire-amiral de l’amiral Ernest J. King, chef $ suprême des opérations navales. C’est durant cette période qu’il devient the place to be, recevant à son bord le président des États-Unis Franklin D. Roosevelt et le premier ministre britannique Sir Winston Churchill. Il se dit même que la partie occidentale des accords de Yalta aurait été

négociée dans le confort feutré de ses salons… A la fin de la Deuxième Guerre mondiale, Anna Dodge, veuve d’Horace Dodge, rachète le yacht et celui-ci se voit réaménager pour un usage  civil. De ce fait, il reprend son nom d’origine Delphine. En 1997, un homme d’affaires belge en fait l’acquisition. Sa fille Ineke procède avec passion à sa restauration complète, dans la configuration d’origine de 1921, incluant le décor intérieur et les machines à vapeur. C’est en 2003 à l’occasion de la Monaco Classic Week, que le bateau est à nouveau baptisé, avec pour marraine, S.A.S. la Princesse Stéphanie de Monaco.